Biographie

Laisse tomber les expressions habituelles du type “quatuor de choc” ou toutes ses dérivées/intégrales habituelles, ils ont horreur de ça. Même s’il faut bien avouer que leur nombre se situe globalement à plus de 3 et moins de 5 et que s’il ne te manque pas plus d’un doigt il te suffit d’une main pour compter le nombre de Desybes qui composent le groupe.

Donc si ces 4 métalleux ne sont pas un quatuor, que sont-ils ?

Eh bien ils existent depuis plus d’une douzaine d’année, ont sorti plusieurs démos puis un premier album “L.I.S.” en 2012. Ils composent et chantent en Français, car c’est qu’ils ont des choses à raconter ces énergumènes ! Si le métal est cathartique alors en plus d’une musique qui tabasse, autant savoir ce qu’ils racontent non ? Et ne mens pas, tu entraves que dalle à ce que disent la plupart des groupes que tu écoutes. Avec Desybes, pas la peine de simuler, tu peux profiter à fond et comprendre ce que tu gueules en concert avec eux, c’est pas la classe ça ?

A propos de concert, saches que tu n’a pas affaire à des bleus-bite. Ohhh que non ! Ca fait plus d’une décade qu’ils écument les salles du Grand Est (avec quelques incursions en Mordor du type Lyon et Paris), salles qu’ils ont notamment partagé avec Tagada Jones, Aqme, Eths, ou encore Headcharger, Black Bomb A, Klogr (Italie) ou Loka (Japon). Eh ouais mon potos. C’est à ce moment de ta lecture que tu te rends compte que tu as affaire à une légende; légende de laquelle tu es passé à côté jusqu’à maintenant. Eh bien cesses de te lamenter car tu vas avoir l’occasion de te rattraper !
Leur nouvel opus : “Sermon d’Hypocrite” sors le 15 septembre 2018. Et si tu aimes à la fois quand ça déchire et que ça ne manque pas de subtilitude tu ne seras pas déçu. Car si leur musique reste toujours aussi efficace, elle est plus que jamais portée par un mélange de hargne et de vision au scalpel sur un monde dont l’hypocrisie est l’une des composantes majeures.

Alors sois au rendez-vous camarade

Plonge-toi avec délectation dans leur musique et leur univers et viens hurler ta rage en concert avec des vrais mots que tu comprends vraiment !

— Yannick « Ceiz » Bossez